Étape 21 – Au pied de la montagne

Les 100 derniers kilomètres sont entamés! Pour mon 21ème jour de marche, je prends le temps de me retourner pour regarder le chemin parcouru. Déjà un mois que j’ai atterri au Japon et 4 semaines que je marche. Mes premiers pas sur le pont de Nihonbashi me semblent si loin. Je me remémore avec plaisir cette première vidéo de départ en direct partagée avec vous et les journées qui ont suivi avec la sortie de la mégalopole tokyote.

Ensuite, ce fut Hakone, une réelle merveille, et le Mont Fuji qui m’a accompagné pendant presque 200 kilomètres. Je sens encore dans mes jambes les montées hyper-raides sur les vieux pavés de plus de 400 ans. Je vois encore la beauté des forêts de cèdres et de bambous dont le souvenir du parfum de mousse humide se ravive à sa simple évocation. J’entends les oiseaux, seuls habitants audibles de ces bois denses et mystérieux. Puis ce furent les vallées couvertes d’arbustes de thé et d’orangers, le Lac Hamana, le splendide chateau d’Okazaki puis la route vers Nagoya, sans oublier mon passage au royaume de la crevette. Il y a eu des tronçons moins beaux évidemment, plus urbains et plus industriels, mais cela m’a donné un réel aperçu de ce qu’est le Japon, où se côtoient l’ancien et le nouveau, le moderne et la tradition.

Voilà donc le moment venu de vivre les derniers jours de ce périple, journées qui me mèneront à travers les 10 dernières stations du Tokaïdo, avant l’arrivée à Kyoto. Ce soir, je suis à Seki, la 47ème station (sur 53). Littéralement aux pieds de la montagne (je vois la route se mettre à monter à moins de 200 mètres devant moi).

Demain sera une très grosse journée, car il va falloir franchir ce dernier obstacle physique avant d’amorcer la descente vers Kyoto. Je me suis donné deux jours pour franchir les 30 kilomètres qui me mèneront à Minakuchi, la 50ème station, de l’autre côté de cette montagne (ce sont mes étapes 22 et 23). Si je suis en forme, je bouclerai la route en une journée demain et je profiterai alors d’une journée de repos. Sinon, et bien je m’en tiendrai à mon plan initial de faire cela en 2 étapes. J’avoue qu’après 21 jours de marche, je suis assez en forne, mais il y a tout-de-même une accumulation de fatigue qui se fait sentir. Je vous en donnerai donc des nouvelles demain soir.

Il vous reste à vous aussi une semaine pour marquer votre soutien à la cause que je supporte en faisant cette marche. Pour contribuer et soutenir les actions de Continents Pluriels en faveur des enfants démunis, cliquez ici.

Merci à vous de continuer à me lire et à me suivre…

À demain !

Nicolas

Merci de partager !

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *