Étape 15 – Au rythme de la promenade…

Très courte marche ce samedi 9 décembre, et pour cause, je m’étais bien avancé hier en prenant 8 km d’avance sur mon étape d’aujourd’hui. C’est donc à un rythme très relax que j’ai abordé ma journée, pour laquelle la météo a changé radicalement par rapport à la veille: ciel bleu, soleil radieux, et un vent froid en pleine face dès les premiers pas. Cette 15ème étape m’amène à Toyokawa, encore dans la banlieue de Toyohashi. En fait, je rejoins presque Goyu, qui marque la 35ème station du Tokaïdo (sur 53). Rien de bien flamboyant sur le parcours, puisque c’est de nouveau la route nationale numéro 1 qui a recouvert de sa modernité la vieille route du Tokaïdo. Cependant, par-ci par-là, Lire plus…

Étape 14 – De belles surprises malgré la pluie

Je reprends la route aujourd’hui après une journée de repos, direction Futagawa, en passant par Arai. J’avoue que c’est une partie de la route que je n’avais pas trop explorée en préparant mon voyage et c’est donc sans attente particulière que j’aborde les 20 km prévus aujourd’hui. Premier constat en me levant, la journée est grise et il pleut, comme annoncé la veille par la météo nippone. C’est donc la capuche sur la tête que je me mets en route pour la traversée du Lac Hamana. Une série de ponts reliant de petits ilôts me permet, au terme d’une marche d’environ 5 km, de me retrouver sur la rive ouest du Lac, non sans avoir pu observer les équipements en Lire plus…

Étape 13 – Le compte à rebours s’amorce

Ce soir, j’ai déjà parcouru 275,2 km (distance officielle sur le route du Tokaïdo, car en réalité c’est quelques dizaines de kilomètres de plus). Il me reste donc officiellement 239,9 km à faire sur la même route. Une grosse journée de près de 26 km s’achève et 36 heures de repos seront les bienvenues. Comme prévu, aujourd’hui, ma marche a été urbaine du début jusqu’à la fin. J’ai traversé l’agglomération de la ville de Hamamatsu d’est en ouest, comme si à Québec j’allais de Beauport à Saint-Augustin ou, pour les personnes qui me suivent en Belgique, comme si je faisais Tervuren-Koekelberg. J’aurais sans doute eu de plus jolies vues à Québec ou à Bruxelles ceci dit, car la route aujourd’hui Lire plus…

Étape 12 – À mi-chemin !

Cette 12ème étape marque la moitié de ma marche sur la route du Tokaïdo, puisque me voici de passage à Fukuroi, qui constitue la 27ème des 53 stations du Tokaïdo entre Tokyo et Kyoto. Cette petite ville, qui n’a plus grand chose à voir avec l’estampe d’Hiroshige, a été l’occasion pour moi de vous rencontrer en direct sur Facebook lors d’une vidéo qui fait le bilan de ma première moitié de parcours et qui m’a permis de répondre à certaines de vos questions. Merci à toutes celles et tous ceux qui étaient au rendez-vous, qui m’ont posé des questions et formulé des encouragements. Pour ceux qui n’y étaient pas, vous pouvez revoir la vidéo ci-dessous. Si vous voulez voir les Lire plus…

Étape 11 – Pavés, cèdres et champs de thé

Départ à l’aube ce matin de Fujieda pour une marche avoisinnant les 27 km aujourd’hui. Je suis dans le Japon profond, loin des lieux touristiques habituellement visités par les occidentaux. Ici, plus aucune inscription en anglais…  Je quitte l’agglomération par un pont interminable qui enjambe le fleuve Ōi-gawa, avant d’atteindre le pied des collines de Kanaya, charmant petit village qui constitue la 25e station de la route du Tokaïdo. Premier constat: ça monte encore bien. Second constat: c’est vraiment beau! À Kayana, je retrouve le Tokaïdo pavé qui serpente le long de la colline. Le seul hic, c’est qu’il serpente avec une pente de facilement 12 à 15 degrés… Presque de l’escalade! Petite pause skype pour partager ce moment avec le reste Lire plus…

Étape 10 – Un voyage dans le temps et 200 km de faits

Quelle magnifique journée que cette 10ème étape! Me voilà de retour sur l’authentique route du Tokaïdo, à travers villages, collines, petits chemins sinueux dans la forêt et rizières, en passant également dans un tunnel surprenant, construit au milieu des bois à l’époque Meiji. Sur les 23 km de la journée, pratiquement 20 ont été un parfait régal pour tous mes sens. La vue tout d’abord, avec les magnifiques couleurs de l’automne qui se déploient avec grâce sur les érables japonais. L’ouïe, qui savoure la quiétude de la forêt, le silence n’étant interrompu que par le cri de quelques corneilles. Le toucher des pas qui s’enfoncent doucement sur le tapis de mousse humide qui gagne du terrain sur les chemins pavés. Lire plus…

Étape 9 – De Shizuoka à… Shizuoka

Et bien non, contrairement à ce que pourrait laisser penser le titre de ma chronique du jour, je n’ai pas fait de sur-place. Je suis juste passé de la banlieue de Shizuoka… au centre de Shizuoka (anciennement nommée Sunpu). Ici, plus grand chose ne subsiste de la vieille route du Tokaïdo; la vie moderne a étouffé les signes d’un passé impérial prestigieux. Si bien qu’aujourd’hui, je me suis amusé à observer les gens et la vie moderne. Depuis Yokohama, les gens sont plus accueillants et je suis régulièrement salué d’un Konnichiwa cordial (courbette à l’appui), alors que dans la grande banlieue de Tokyo, chacun restait dans sa bulle. Les personnes âgées sont les plus souriantes et les plus chaleureuses. La Lire plus…