Étape 15 – Au rythme de la promenade…

Très courte marche ce samedi 9 décembre, et pour cause, je m’étais bien avancé hier en prenant 8 km d’avance sur mon étape d’aujourd’hui. C’est donc à un rythme très relax que j’ai abordé ma journée, pour laquelle la météo a changé radicalement par rapport à la veille: ciel bleu, soleil radieux, et un vent froid en pleine face dès les premiers pas.

Cette 15ème étape m’amène à Toyokawa, encore dans la banlieue de Toyohashi. En fait, je rejoins presque Goyu, qui marque la 35ème station du Tokaïdo (sur 53). Rien de bien flamboyant sur le parcours, puisque c’est de nouveau la route nationale numéro 1 qui a recouvert de sa modernité la vieille route du Tokaïdo.

Cependant, par-ci par-là, au détour d’une rue perpendiculaire, ou en s’écartant quelque peu de la voie rapide, on trouve encore quelques petits merveilles: monuments, stèles, petits temples bien cachés… J’en ai déniché quelques-uns lors de cette journée et je pense que les photos rendent bien l’ambiance calme et tranquille qui y régnait.

L’étape ayant été courte, j’en profite pour me reposer durant l’après-midi et faire le plein d’énergie pour l’étape de demain qui me fera à nouveau flirter avec le relief: 25 km qui me mèneront à Okazaki, dernière étape avant l’entrée dans la grosse agglomération de Nagoya, la troisième du Japon (plus de 9 millions d’habitants).

15 étapes de faites et plus de 300 km franchis sur la route du Tokaïdo depuis mon départ du Pont de Nihonbashi. Désormais, c’est un décompte de plus en plus excitant qui s’est amorcé jusqu’à mon arrivée à Kyoto, le 23 décembre prochain.

Encore une fois, merci de me suivre dans cette folle aventure !

À bientôt !

Nicolas

Written by 

2 thoughts on “Étape 15 – Au rythme de la promenade…”

  1. Salut Nicolas,
    C’est agréable de suivre l’évolution de ton aventure.
    Au-delà de l’extraordinaire effort physique en cours, je suis certain, te connaissant un peu, que tu en profites pour écouter tes émotions et réflexions en cours de route. Je serais très curieux de t’entendre parler ou écrire d’une expérience que je te propose. Pour vivre un moment « out of the box » tu pourrais au moment opportun et sécuritaire, marcher du reculons ! Je suis convaincu que ce serait un peu spécial de regarder d’où tu viens tout en étant conscient de ce que ton esprit t’apporterait comme réflexions.

    1. Bonjour Bernard,
      Merci pour tes bons mots qui m’ont fait sourire, car imagine-toi que j’ai déjà fait l’expérience plusieurs fois depuis que je suis parti. Cela me permet d’apprécier mon seulement le chemin parcouru mais me permet de ne pas rater les paysages magnifiques vus sous cette autre perspective. Merci de me suivre et de soutenir Continents Pluriels!

Répondre à Bernard Laplante Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *